Saint Ange de Jérusalem, carme et martyr

Saint Ange de Jérusalem, carme et martyr
Ange naquit en 1185 à Jérusalem qui était alors en Terre croisée. A la mort de ses parents, Juifs convertis, il entra ainsi que son frère jumeau Jean chez les Carmes au couvent du Mont-Carmel qui n’ était pas encore sous l’ emprise des Sarrazins musulmans. La Palestine était en pleine époque des Croisades. Richard Coeur de Lion ne réussit pas à reprendre Jérusalem conquise par Saladin.

Le Mont-Carmel en Palestine ( hauteur 659 mètres ) marque la limite de la Galilée et de la Samarie. L’ Ordre contemplatif de rite oriental se latinisa et se transforma progressivement et devint un Ordre mendiant au XIIIème siècle quand il fut introduit en Occident selon la règle de saint Albert de Jérusalem vers 1214. En 1215 eut lieu le quatrième Concile de Latran.

C’ était l’ époque de saint François d’ Assise et de saint Dominique et de la ” révolution spirituelle ” menée par les Ordres mendiants. C’ est pendant cette période que saint Ange entra chez les Carmes. Il fut ordonné à 25 ans et en 1218 quitta la Terre Sainte pour se rendre à Rome. C’ était avant l’ époque de la Sixième Croisade où Frédéric II fut proclamé roi de Jérusalem.

Son Ordre avait demandé au Pape Honoré III la confirmation de la nouvelle Règle du Carmel.

Le Pape qui approuva la création de l’ Ordre franciscain concéda aux Carmes l’ approbation de leur nouvelle Règle en 1226. Après avoir été invité à prêcher à saint Jean de Latran, saint Ange de Jérusalem fut envoyé en Sicile pour prêcher contre les Cathares.

L’ hérésie cathare qui se propagea autour de l’ an mille en Europe avait une conception manichéenne du bien et du mal. Le monde procédait du mal et les Cathares divisés en croyants et en parfaits condamnaient les biens terrestres et les liens charnels. Il rejetaient le mariage, niaient la résurrection de la chair et refusaient la propriété privée. Beaucoup pratiquaient le végétarianisme, l’ union libre ( les parfaits eux s’ abstenaient de pratiques sexuelles ) et les plus sectaires se laissaient parfois mourir de faim. Ce rejet total du monde comme origine du mal ne laissait pas la place à la rédemption et finalement à la charité.

Saint Ange fut en butte à l’ hostilité d’ un seigneur local, Béranger seigneur de Licate ( ou Licata ) près d’ Agrigente. Celui-ci était cathare et vivait librement dans l’ inceste. Ayant convaincu sa compagne de le quitter saint Ange fut tué à coup d’ épée alors qu’ il prêchait à l’ église des saints Philippe et Jacques.

Il mourut le 5 mai 1225 et l’ église devint rapidement un lieu de pélerinage. Le Pape Pie II approuva le culte du saint en 1456. En 1662 on fit construire une nouvelle église pour recueillir les restes du saint.

Aujourd’ hui se saint est très populaire en Sicile et pendant trois jours de magnifiques processions et fêtes ont lieu en son honneur.

Lien : http://www.santuariosantangelo.it

SOURCE : http://ut-pupillam-oculi.over-blog.com/article-6561972.html

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.